reseaux-instagram reseaux-youtube reseaux-twitter reseaux-pinterest

ANECDOTES DU PARIS INSOLITE

Les meilleurs secrets & curiosités de Paris

BANNIERE_VISITES_ARCANUM_MAGAZINE_DESKTOP_FINE_4.jpg
BANNIERES_VISITES_ANECDOTES_ARCANUM_TABLETTE_4.jpg
BANNIERES_VISITES_ANECDOTES_ARCANUM_MOBILE_4.jpg

retour aux
anecdotes

L'histoire du zouave du point de l'Alma

Pour quitter le mode zoom, cliquez sur "ECHAP" ou "ESC"

Les vieux potes du Zouave

Mais où sont ses acolytes qui trônaient sous le pont ?

Tout le monde connait le fameux Zouave du Pont de l'Alma qui, dans la tradition parisienne, sert à jauger la hauteur de la Seine en cas de crue. Mais ce que l'on sait moins, c'est qu'au moment de l'inauguration du Pont de l'Alma par Napoléon III (construit en hommage à la guerre de Crimée), ce Zouave sculpté par Georges Diebolt était accompagné de trois camarades.

Un grenadier, un chasseur à pied et un artilleur honoraient en effet la mémoire des armées qui avaient combattu pendant la guerre, jusqu'à ce que le pont soit reconstruit entre en 1974.

Le chasseur à pied est aujourd'hui dans le bois de Vincennes (contre le mur sud de la redoute de Gravelle), le grenadier est à Dijon, ville natale de son sculpteur, et l'artilleur a été transféré à La Fère (Aisne), ancien siège de l'École Royale d'Artillerie. Aujourd'hui, le Zouave reste donc le seul des quatre soldats à avoir les pieds dans l'eau !

Photo : Le Zouave du pont de l'Alma


Carte et infos

ping-rond-mobile

Tags : zouave, alma, seine, crue

Veuillez vous connecter

pont de l'Alma, 75008 Paris

Vue carte

Vue satellite

BANNIERE_INSCRIPTION_ARCANUM_ANECDOTES_DESKTOP_4.jpg
BANNIERE_INSCRIPTION_ARCANUM_ANECDOTES_TABLETTE_4.jpg
BANNIERE_INSCRIPTION_ARCANUM_ANECDOTES_MOBILE_4.jpg

Gérez vos favoris et accédez gratuitement à toutes les fonctions du site !

En créant votre compte, vous pourrez aussi accéder à l’ensemble des photos et articles, sans aucune limitation.

Veuillez vous connecter

Déjà membre ? connectez-vous ici