reseaux-instagram reseaux-youtube reseaux-twitter reseaux-pinterest

LE MAG’ DU PARIS SECRET

Les plus belles histoires insolites de Paris

retour aux
articles

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-6.jpg

Les petits tubes de Paris

Voir la Carte et les infos

ping-rond-mobile

Ajouter aux favoris

Partager sur

Du second empire aux années 1980, le parisien qui voulait expédier rapidement un message avait deux possibilités : embaucher un coursier, qui restait souvent coincé dans les embouteillages, ou utiliser le réseau pneumatique, un étonnant service de transport par air comprimé !

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-1

Pour trois à cinq fois le prix d’une lettre classique, un postier glissait le pli dans un cylindre en métal (appeler curseur) qui l’envoyait dans un dédale de tuyaux souterrains. Grâce à la différence de pression créée par les machines, l’objet filait comme soufflé par une sarbacane, dans un concert de carillons métalliques, vers un autre bureau de poste.

Là, le message était confié à un facteur qui le portait à la bonne adresse. Une heure seulement après son envoi, le « petit bleu » (en référence à la couleur du papier utilisé), était entre les mains de son destinataire !

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-5

Aux origines du pneumatique, il y avait un besoin économique : au milieu du XIXe siècle, le président de la république Louis Napoléon Bonaparte, voulu moderniser le capitalisme français, favoriser le développement du chemin de fer et des nouvelles techniques de communication.

En 1851, il libéralisa donc le télégraphe électrique, jusque-là monopole de ses services et de l’armée. Relié à tous les départements français et aux grandes villes d’Europe, ce réseau se démocratisa si vite qu'il commencà à saturer après trois années d'utilisation : les dépêches s'entassaient en attendant d’être envoyées, mettant à la lumière la nécessité d’un nouveau système de communication rapide.

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-2

L’État donna ainsi son feu vert à l’expérimentation du système à air comprimé utilisé les Anglais depuis 1853. La première ligne fut installés en 1866 entre le boulevard des Capucines et la place de la bourse, au cœur du quartier d’affaires de la capitale, dans le deuxième arrondissement.

Laisser je suis concluant et la ligne, doublé pour éviter les encombrements, relia à bientôt la bourse au bureau central du télégraphe, au 103, rue de Grenelle dans le septième arrondissement.

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-4

Une ligne circulaire de 7 km fut mise en service le 1er route 1867 et les tuyaux traversaient la Seine par les ponts de la Concorde et des Saints-Pères. En 1868, l’administration décida d’étendre le réseau au 46 bureaux de Paris ouverts au télégraphe électrique, en commençant par ceux situés à l’intérieur de l’ancien enceinte de l’octroi.

Charles Bontemps, ingénieur polytechnicien responsable des travaux, choisit de le faire passer les tubes par les égouts, comme les fils du télégraphe. L’air comprimé nécessaire à son fonctionnement était produit par la pression des réservoirs d’eau de la ville, puis des machines à vapeur installées dans des « centre de force », qui distribuaient l’air dans chaque bureau.

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-3.jpg

En 1879, la IIIe république ouvrit le service au grand public et créa le ministère des Postes et des Télégraphes (P&T). La direction des postes commandait l'exploitation du courrier, tandis que celle des lignes télégraphiques entretenait les tubes et les engins à vapeur.

Les parisiens s’approprièrent aussitôt le pneumatique, avec 743 565 envois dès la première année ! Le « pneu » séduisait par sa rapidité et sa fluidité, même à l’heure de pointe : plusieurs curseurs, contenant chacun 25 messages, pouvaient être envoyés en même temps !

Tubes-pneumatiques-courrier-poste-lettre-message-telegraphe-atmospherique-Paris-insolite-secret-Arcanum-7

Par ailleurs les pannes était très rares. En cas de bouchons, les bureaux envoyaient de la pression ou un piston mobile pour débloquer le curseur. Si rien n’y faisait, il fallait envoyer des mécaniciens démonter les tuyaux...

Technique étonante pour trouver le point d’obstruction, les agents faisaient détoner un pistolet devant l’entrée du tube, puis mesuraient avec un chronoscope le temps que mettaient les ondes sonores pour se propager et revenir. Progressivment le réseau fut déployé dans tout Paris et avant la fin de son utilisation en 1984, il totalisait 230 km de lignes et reliait 99 bureaux de poste !

Voir la Carte et les infos

ping-rond-mobile

Ajouter aux favoris

Partager sur

Veuillez vous connecter

Vue carte

Vue satellite

HISTOIRES DU PARIS
INSOLITE & SECRET

à découvrir

Gérez vos favoris et accédez gratuitement à toutes les fonctions du site !

En créant votre compte, vous pourrez aussi accéder à l’ensemble des photos et articles, sans aucune limitation.

Veuillez vous connecter

Déjà membre ? connectez-vous ici